Accompagnement des familles en deuil

La célébration des obsèques accueille la peine des famille, présente à Dieu la vie du défunt et permet par la prière et l'écoute de la Parole de Dieu de découvrir l'Espérance chrétienne fondée sur la Résurrection du Christ.

Ce sont les pompes funèbres qui informent la paroisse.

La Pastorale des funérailles

 

Nous sommes appelés à chercher les modalités concrètes pour réaliser le service de l’accueil, de la prière, et de l’accompagnement des personnes dans le deuil. La communauté chrétienne accomplit là, au nom de l’évangile, un véritable ministère qui aide les hommes à assumer la mort.

 

Nous préparons avec les familles des célébrations selon le rituel de l’Église catholique, dans la variété qu’il propose. Ce rituel, au service de l’annonce de la foi chrétienne, permet de personnaliser les célébrations.

 

Notre église où se réunit la communauté chrétienne de Bellevue, est le lieu habituel de la célébration des obsèques. Elle permet un rassemblement de prière autour du défunt. En tant que lieu d’assemblée, elle rappelle la dimension sociale de toute existence humaine et de la mort d’un être humain.

 

Ce que nous faisons

 

Notre mission n’existe que parce qu’elle est inscrite dans la prière et dans la foi.

Nous tentons de nous rendre proches des familles dans la souffrance de la séparation.

Lors d’un deuil, nous rencontrons les familles. Nous les écoutons en essayant de saisir ce qu’elles ont vécu avec le défunt, ce que celui-ci a été pour elles, ce qu’il a été pour Dieu.

 

A partir de cela, nous préparons la célébration.

 

Le choix des textes bibliques peut être l’occasion d’un échange sur la foi en Jésus-Christ.

 

L’équipe de l’accompagnement des familles en deuil se rencontre régulièrement pour partager le cheminement de chacun. Ces échanges se font dans la confiance, la plus grande discrétion et beaucoup d’amitié.

 

Notre démarche

 

Nous nous retrouvons en équipe une fois par trimestre.

 

Notre difficulté : accepter de nous laisser déranger dans notre quotidien par l’imprévu de la mort.

 

Nos questions : Comment faisons-nous œuvre d’évangélisation et de « proposition de la foi » chrétienne dans la rencontre des personnes en deuil, dans la préparation de la célébration à l’église et lors de la célébration elle-même ?

Qu’est-ce qui se dit de la foi chrétienne dans le dialogue avec ces personnes, mais aussi dans les attitudes, les gestes, la liturgie, le silence ?

Et bien d’autres…